Pierre Martin, Les services dans le monde, 2006

Martin (Pierre), Les services dans le monde. Paris, Ellipses, 2006, 160 pages. « CQFD ».

Nous n’avons pas dans ces colonnes pour habitude de rendre compte d’un manuel de 1er cycle. Si nous faisons une exception pour ce livre, écrit par l’auteur d’une thèse sur l’histoire d’une compagnie d’assurances, c’est d’abord parce qu’il couvre effectivement l’ensemble du monde. C’est ensuite parce que chacun de ses chapitres unit une approche historique à l’étude du temps présent. C’est enfin parce qu’il constitue une entrée en matière très commode. Le livre dresse d’abord les « contours du secteur ». Dans ce qui est de fait une seconde partie, il aborde deux thématiques essentielles : « des bureaux au quaternaire : l’irrésistible tertiarisation » et « la fin des territoires ? Services, espace, fragmentation et dématérialisation du travail ». Une troisième partie joue sur les échelles d’analyse : les secteurs (assurances, banques, sociétés de services informatiques – domaine sur lequel les pages 73-75 pourraient être complétées1), la géographie : le livre passe tour à tour en revue les pays développés, les pays communistes et les pays émergents. Un dernier chapitre, qui fait figure de conclusion, relie services, croissance et mondialisation. Chaque chapitre se termine par des graphiques commentés, une chronologie, un lexique, la présentation de problématiques et des extraits de documents. Le texte est accompagné de notes infrapaginales.

Certes dans le détail on pourrait relever quelques simplifications à but pédagogique excessives, la sous-estimation des rapports féminin-masculin, l’absence d’utilisation des revues universitaires d’histoire ou du grand livre d’Olivier Zunz, L’Amérique en col blanc : l’invention du tertiaire, 1870-1920 (1991), quelques inexactitudes sur des prénoms ou encore des présentations flatteuses d’auteurs cités. Mais l’ensemble mérite intérêt : le texte et les références sont en général à jour, le livre se garde le plus souvent de trancher sur le sens des complexes évolutions en cours et les différentes dimensions de la montée mondiale des services sont assez correctement restituées.

Patrick Fridenson
1 Cf. P. DELLIS et P. PICARD (dir.), Les sociétés de services et d’ingénierie informatiques, Entreprises et Histoire, novembre 2005.
Pour citer
Patrick Fridenson, « Compte rendu de Pierre Martin, Les services dans le monde, 2006 », Le Mouvement Social, n° 216 (juillet-septembre 2006), p. 145, et en ligne : http://mouvement-social.univ-paris1.fr/document.php?id=382.
Mise en ligne le 15 juillet 2006.
© 2001-2007 Le Mouvement Social.